Le cabinet > Actualités > La mortalité routière repart à la hausse en 2015
RETOUR
Actualités

La mortalité routière repart à la hausse en 2015

la-mortalite-routiere-repart-a-la-hausse-en-2015
la-mortalite-routiere-repart-a-la-hausse-en-2015

Selon les estimations de l’Observatoire National interministériel de la sécurité routière, le nombre de tués sur la route a augmenté en 2015

Le nombre de tués sur la route a augmenté en 2015

Selon les estimations de l’Observatoire National interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), 3 464 personnes seraient décédées sur les routes de France métropolitaine l’an passé, ce qui représente une hausse de 2,4 points par rapport à l'année 2014.

Evolution de la mortalité

Ce sont les jeunes qui payent le plus lourd tribut aux dangers de la route 622 jeunes âgés entre 18 et 24 ans ont perdu la vie sur les routes l’an passé, ce qui représente une hausse de 7 points.

La mortalité des personnes âgées de plus de 65 ans est également en très forte hausse avec 840 décès en 2015.

La mortalité des automobilistes afficherait une hausse de 8 points. 1798 automobilistes seraient décédés l’an passé, ce qui représente 52 % des victimes.

En revanche, les décès dans la catégorie des usagers vulnérables (motos, piétons, vélos) sont en baisse très franche.

Accidents corporels et blessés hospitalisés

Le nombre des accidents corporels est estimé à 56 109 en 2015, en baisse de -3,6% par rapport à 2014, -1,2% par rapport à 2013 et -17% par rapport à 2010.

Les facteurs comportementaux sont bien connus.

Il s’agit en premier lieu de la vitesse excessive – les accidents corporels et la mortalité sur les autoroutes est en très forte hausse sur 2015 -, en second lieu de l’alcool et enfin de la consommation de stupéfiants.

Progression du coût moyen de la sinistralité médicale Selon la Sham (Société Hospitalière d'Assurances Mutuelles spécialisée dans l’assurance des risques des acteurs de la santé, du social et du médico-social), le coût moyen des sinistres médicaux ne cesse d'augmenter
Inclusion du préjudice d’angoisse dans le poste des souffrances endurées Responsabilités - Réparation du dommage corporel : cet article traite de l'inclusion du préjudice d’angoisse de mort imminente dans le poste des souffrances endurées (Cour de cassation, deuxième chambre civile, 2 février 2017: n° 16-11411 - Revue droit & santé, septembre 2017, numéro 79, P.-.Y. CHAPEAU, P. VÉRON)
A lire aussi
ROUEN : 02 32 12 00 75 PARIS : 01 42 73 60 51 BORDEAUX : 05 56 56 92 92