Le guide > Conseils et questions > Un avocat en droit du dommage corporel... combien ça coûte?
RETOUR
Conseils et questions

Un avocat en droit du dommage corporel... combien ça coûte?

un-avocat-en-droit-du-dommage-corporel-combien-ca-cote
« L’avocat est un professionnel libéral dont le montant des honoraires est librement fixé avec son client. » (Conseil National des Barreaux)

La baisse des revenus de la victime ne doit pas faire obstacle aux services d'un avocat praticien de la réparation du dommage corporel.

L’honoraire est la rémunération due à l’avocat en échange de son travail

« L'avocat informe son client, dès sa saisine, des modalités de détermination des honoraires couvrant les diligences prévisibles et de l'ensemble des frais, débours et émoluments qu'il pourrait exposer. L'ensemble de ces informations figurent dans la convention d'honoraires conclue par l'avocat et son client […] » (Règlement Intérieur National de la profession d’avocat, Article 11 « Honoraires – émoluments – débours – mode de paiement des honoraires »).

Une première rencontre permet de donner des informations et des éclaircissements sur l’étendue et le coût de son intervention.

« L’avocat… mes moyens ne le permettent pas »

Conséquence de l’accident, la baisse des revenus de la victime peut faire obstacle ou retarder l’accès aux services de l’avocat praticien de la réparation du dommage corporel.

Dans ces conditions, faire l'avance des frais d’huissier ou des frais d’expertise judiciaire est le plus souvent dissuasif pour les victimes.

Cela est particulièrement vrai au moment où l’aide juridictionnelle ne joue qu’imparfaitement son rôle.

Les sources statistiques constatent, d’ailleurs, un taux élevé de transactions avec les victimes non conseillées à l’avantage des compagnies d’assurance.

Faut-il se passer d’un conseil lorsqu’on pense qu’on ne dispose pas de la somme nécessaire pour le payer ?

La réponse est non.

L’inégalité d’accès à un conseil spécialisé est parfaitement évitable par la modération de l’honoraire de l’avocat et la souplesse de facturation.

Proposer un honoraire qui facilite l’accès à l’avocat en dommage corporel

Dans un premier temps, par téléphone ou par courriel, nous procédons à une évaluation gratuite de votre situation. L’écoute et le dialogue tiennent ici une place essentielle.

Le premier rendez-vous fixé avec notre cabinet est toujours gratuit et sans aucun engagement.

L’entretien gratuit ainsi qu’un honoraire adapté diminuent le renoncement en matière de conseil et d’assistance.

Ainsi, notre cabinet avance tout ou partie des frais dans la mesure où la situation matérielle de la victime fait obstacle à l’exercice normal de ses droits.

En Droit du dommage corporel, la pratique la plus fréquente consiste à appliquer un honoraire calculé au pourcentage associant la rémunération de l'avocat au résultat atteint.

Un honoraire fixe complète l’honoraire de résultat car « toute fixation d’honoraires qui ne le serait qu’en fonction du résultat judiciaire est interdite ».

Le mot du cabinet
Pour garantir l’égalité d’accès à une assistance spécialisée et indépendante, notre cabinet ne demande aucune avance d'honoraire lorsque s’exprime une situation financière difficile.
Responsabilité médicale : bilan 2017 de la MACSF Dans son rapport sur le risque des professionnels de santé pour 2017, la MACSF invoque une « démultiplication des postes de préjudices au profit de la victime », une tendance « avec une incidence non négligeable sur le coût des sinistres »
A lire aussi
ROUEN : 02 32 12 00 75 PARIS : 01 42 73 60 51 BORDEAUX : 05 56 56 92 92