Le cabinet > Actualités > Accidents de la circulation, dernier bilan décevant
RETOUR
Actualités

Accidents de la circulation, dernier bilan décevant

accidents-de-la-circulation-dernier-bilan-decevant
accidents-de-la-circulation-dernier-bilan-decevant

Selon l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière, la mortalité sur les routes, au mois le mois, progresse cependant que l’évolution du nombre des blessés serait en baisse : 263 personnes ont été tuées en janvier 2015 sur les routes.

La Sécurité routière annonce aujourd’hui 263 personnes tuées en janvier 2015 sur les routes de France.

La hausse de la mortalité routière observée en 2014, la première depuis douze ans, se confirme aujourd’hui selon l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière.

La mortalité routière connaît une hausse assez forte (+12%) par rapport à janvier 2014.

En revanche, les nombres des blessés hospitalisés, blessés et accidents corporels sont en baisse (respectivement -13.5%, -10.1% et -10.1%).

La Sécurité routière assure toutefois qu’il y a eu, en 2015, 5 127 blessés, soit 10,1 % de moins qu’en 2014.

La mortalité des automobilistes et des piétons sont en hausse sensible d'un mois sur l'autre : respectivement +2% et +1%.

La mortalité routière connaît une hausse assez forte : « Il est vraisemblable toutefois, que ce chiffre est sous-estimé » indiquent les représentants de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, lors d’une conférence de presse (« Tués sur la route : la hausse continue, de nouvelles mesures prévues » Le Monde.fr, 12 mars 2015).

En effet, dès lors que les forces de l’ordre n’ont pas été saisies, les Bulletins d’analyse des accidents corporels, sur lesquels se fondent les statistiques, ne comptabilisent généralement pas les victimes d’accidents sans tiers impliqué et sans survenance d’un décès.

Préjudice corporel et barème d’indemnisation Le juge dispose d’un pouvoir souverain d’appréciation qui l’autorise à faire application du barème de capitalisation le plus adapté pour assurer la réparation du préjudice de la victime. La Cour de cassation rappelle que le juge est tenu d'assurer la réparation intégrale du dommage actuel et certain de la victime sans perte ni profit.
Choisir un avocat en droit du dommage corporel De nombreux avocats pratiquent une matière dans laquelle ils se spécialisent : l’avocat qui prête son assistance aux victimes d’accidents routiers, médicaux, sériels ou d’actes de violence et de terrorisme, pratique une discipline désignée sous l'appellation « droit du dommage corporel »
A lire aussi