Le guide > Lexique > Appel
RETOUR
Lexique

Appel

Appel
Grande chambre de la Cour d'appel de Rouen

Recours contre les jugements des juridictions du premier degré (Tribunal d'Instance, Tribunal de Grande Instance, Conseil des Prud'hommes, Tribunal de Commerce, Tribunal des affaires de sécurité sociale)

L'appel a pour pour objet de « faire réformer ou annuler » un jugment de première instance.

La partie au procès qui « fait appel » d'une affaire déjà jugée en première instance est nommée « appelante » ; l'autre partie, contre laquelle l'appel est formé, est qualifiée d'« intimée ».

Cette voie de recours peut se limiter, précisement, à certains éléments d'un jugement : on parle alors d'appel « partiel ».

Un appel peut également être qualifié d'« incident » : aux termes de l'article 548 du Code de procédure civile « L'appel peut être incidemment relevé par l'intimé tant contre l'appelant que contre les autres intimés ».

Une décision de Cour d'appel, un « arrêt », peut faire l'objet du pourvoi en cassation.

 

Préjudice corporel et barème d’indemnisation Le juge dispose d’un pouvoir souverain d’appréciation qui l’autorise à faire application du barème de capitalisation le plus adapté pour assurer la réparation du préjudice de la victime. La Cour de cassation rappelle que le juge est tenu d'assurer la réparation intégrale du dommage actuel et certain de la victime sans perte ni profit.
Sophie PÉRIER-CHAPEAU avocat des parties civiles à Thionville Sophie PÉRIER-CHAPEAU avocat des parties civiles à Thionville
Documentaire : une incursion dans la réalité de l'erreur médicale Ce magazine suit le parcours de Lise, victime d’une erreur médicale et de ses proches : « Opérée elle devient tétraplégique »