Le guide > Lexique > Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé
RETOUR
Lexique

Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé

Classification proposée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dont l’objectif est de fournir un langage uniformisé et normalisé ainsi qu'un cadre de travail pour la description des états de santé, de handicap, en lien avec les activités de la personne au sein de la société

Elle est utilisée par le médecin neurologue, le médecin de rééducation et les autres professionnels impliqués dans la prise en charge globale de la personne, pour décrire les lésions, donner des objectifs de rééducation, décrire la participation en milieu dit « biologique », les conséquences du handicape et le transfert en vie quotidienne.

Elle est tout autant indispensable à l’avocat qui intervient dans le champ du dommage corporel pour objectiver, sur la base d’une terminologie commune, les besoins, les aptitudes professionnelles et l’indemnisation des victimes, notamment.

A retenir
La CIF est utilisée comme langage commun entre professionnels pour décrire les handicaps
Préjudice corporel et barème d’indemnisation Le juge dispose d’un pouvoir souverain d’appréciation qui l’autorise à faire application du barème de capitalisation le plus adapté pour assurer la réparation du préjudice de la victime. La Cour de cassation rappelle que le juge est tenu d'assurer la réparation intégrale du dommage actuel et certain de la victime sans perte ni profit.
Sophie PÉRIER-CHAPEAU avocat des parties civiles à Thionville Sophie PÉRIER-CHAPEAU avocat des parties civiles à Thionville
Documentaire : une incursion dans la réalité de l'erreur médicale Ce magazine suit le parcours de Lise, victime d’une erreur médicale et de ses proches : « Opérée elle devient tétraplégique »